Une mesure d'exception a été récemment par la ministre de l'environnement Ségolène Royal, à peine un jour avant que ne soit élu le nouveau président.

Ségolène Royal

Ségolène Royal

La veille des élections, une nouvelle loi est apparue, plus précisément un arrêté interministériel dont Ségolène Royal est à l'origine. Ainsi le 6 mai, la ministre de l'environnement a rendu public ce décret qui ne fait visiblement pas l'unanimité, loin de là.

Divergence d'avis

Divergence d'avis

En effet, ce décret aussi inattendu qu'imprévu pour les concernés ne pouvait que réjouir les environnementalistes et les défenseurs des animaux. D'autres le voient d'un très mauvais oeil.



YOUR REACTION?

Facebook Conversations