Avant de découvrir l’art du maquillage, Mimi Choi de Vancouver, au Canada, était enseignante préscolaire depuis trois ans. « Je sentais que ma créativité était inhibée », affirme l’artiste de 31 ans. « J’aimais enseigner, mais je n’étais pas tout à fait satisfaite. J’avais besoin d’un nouveau défi. »

Mimi crée ses oeuvres hallucinantes grâce à son incroyable compréhension de la perspective, ce qui lui permet de réaliser des dessins tridimensionnels sur des surfaces planes. Elle manipule le maquillage comme un peintre qui utilise la peinture, et elle tapisse ainsi son corps d’ombres pour faire ressortir sa peau ou la rendre pratiquement invisible.




YOUR REACTION?

Facebook Conversations